logo spip

St Nazaire : rassemblement le 20 octobre 2007

samedi 20 octobre 2007.
 

Le Collectif Nazairien Uni-e-s Contre une Immigration Jetable appelle à un

RASSEMBLEMENT

samedi 20 octobre à 15h
Esplanade des Droits de l’Homme (Paquebot)
à St Nazaire


pour une résistance au nom des droits fondamentaux et de la dignité de la personne

La loi Hortefeux est une atteinte à la dignité de tous !

Encore une loi qui attaque les droits des immigré-e-s de vivre en famille.
La loi Hortefeux, au nom d’une immigration dite "choisie" traite l’être humain selon les besoins de l’économie. Les nouvelles barrières légales et administratives empêcheront la famille de rejoindre le parent immigré installé en France. Pour les persécutés dans leurs pays d’origine, l’accès à l’asile est rendu chaque jour plus impossible. Tests ADN ou pas, ce gouvernement flirte avec le racisme, la xénophobie. Nos droits fondamentaux se réduisent comme une peau de chagrin.

Un pays se juge aussi à la façon dont il accueille les étrangers !
Les parrainages des sans-papiers, la mobilisation quotidienne contre les expulsions d’enfants, les réactions des passant-e-s lors des rafles, les initiatives des chercheurs et des universitaires, l’action des syndicalistes dans tant de professions (assistantes sociales, inspecteurs du travail, personnels hospitaliers, pilotes de ligne...), la lutte au quotidien des associations... tout cela donne aux solidarités et à la résistance le visage de l’action.

A Saint-Nazaire, Madame Marzelière de Trignac est convoquée devant le Tribunal correctionnel le 13 novembre pour avoir "aidé directement ou indirectement au séjour irrégulier" de son compagnon kurde, de nationalité turque, sans papiers.
A Marseille, Florimond Guimard est poursuivi pour avoir manifesté à l’aéroport de Marignane contre une expulsion.
Madame Durupt est poursuivie pour avoir osé dire, dans l’avion Paris-Bamako, sa réprobation des méthodes "musclées" de policiers tentant d’étouffer les cris de deux maliens refusant leur expulsion.

- Ensemble, exigeons le retrait immédiat de la loi Hortefeux,
- Ensemble, exigeons l’arrêt immédiat de toute arrestation de personnes sans papiers et de leurs enfants,
- Ensemble exigeons l’arrêt des poursuites à l’encontre des personnes poursuivies pour avoir "aidé, directement ou indirectement au séjour irrégulier d’étrangers".
- Ensemble, exigeons la régularisation de toutes les personnes sans papier.

Collectif "Uni-e-s contre une immigration jetable" de la région nazairienne : des citoyens, A.D.N., les Alternatifs, Artisans du Monde, ATTAC, CCFD, Collectif Solidarité Algérie, Collectif de soutien aux sans-papiers, Femmes Solidaires, FCPE, FSU, LCR, LDH, LO, Mouvement de la Paix, MRAP, PCF, SUD-PTT, les Verts


Tract pour le rassemblement à St Nazaaire le 20 octobre 2007